Slackline

► Where all begins…

On ne peut pas réellement trouver de « découvreur » de la slackline tant ce sport est une évolution de différentes disciplines d’équilibre (cirque, gym, sports de glisse…).
On doit néanmoins la paternité de la pratique au monde de l’escalade et notamment à des grimpeurs américains du Yosémite (Californie) qui, en se servant de leur surplus de cordes et de sangles pour s’amuser à marcher entre deux arbres, ont donné naissance à une version « dynamique » du funambulisme. Contrairement au fil de fer, rigide, la slackline (sangle molle) est élastique ; on a ainsi la sensation de marcher sur un trampoline de quelques centimètres de largeur qui répond aux moindres mouvements du corps.

Les pionniers des années 80’s : Chongo, Scott Balcom


► Slack or Die : la slackline tous les jours, n’importe où et sous toutes les formes !

A l’instar du skateboard avec Tony Hawk, la slackline moderne a trouvé son mentor en la personne d’Andy Lewis , alias « Sketchy » !

Photo : Yohann Grignou

Romain & Andy – © Yohann Grignou

Ce Californien un peu (beaucoup en fait !) barré a grandement contribué à l’évolution et à la popularisation du sport dans les années 2000’s grâce à sa créativité et différents records.
Il a ouvert la brèche du spectacle et de la compétition et offert à la slackline une médiatisation inédite (Superbowl / Madonna / TBS…).

Une véritable révolution est en marche au niveau international, avec un engouement toujours plus grand du public et des médias !


► Conséquence naturelle, le nombre de pratiquant explose et les pratiques se diversifient !

L’avantage d’un nouveau sport comme la slackline, c’est qu’il n’y a pas de règles établies, laissant le champs libre à une multitude de dérivés :

Shortline : accessible à tous, idéale pour les premiers pas… La sangle mesure une dizaine de mètres et se tend en général entre 20 et 60cm du sol.

Longline : à partir de 50 mètres de long et avec pour seule limite la détermination… Le but étant de marcher toujours plus loin. Le record actuel (plus de 1000m) est détenu par  Nathan Paulin , un frenchie !

Highline : idéale pour surpasser sa peur du vide, entre deux falaises ou deux buildings… Bouleversement des repères, sensations extrêmes garanties ! Sécurité et maîtrise étant les maître mots !

Trickline : spectaculaire, c’est la discipline de prédilection en contest où les athlètes s’affrontent sous forme de battles. Il s’agit de réaliser des figures et sauts sur une ligne d’environ 30 mètres très tendue (+ d’une tonne de tension), à environ 1m50 du sol.

Waterline, yogaline, blindline, rodeoline, spaceline… : au dessus de l’eau, zen, à l’aveugle, en équipe… Les variantes sont nombreuses, modifient les repères, font appel à différentes aptitudes et apportent de nouvelles sensations.

► L’équilibre du corps… Et de l’esprit…

Pratiquée de façon ludique, pour la performance physique ou lors de séances de méditation « active », la slackline représente une précieuse alliée pour le corps et pour l’esprit :

Lâcher prise, confiance en soi (réduction du stress)
Prise de conscience de son corps et de ses mouvements dans l’espace (proprioception)
Concentration accrue
Persévérance, patience, dépassement et contrôle de soi
Endurance
(travail cardiovasculaire)
Renforcement des muscles stabilisateurs (abdominaux, lombaires, jambes, bras, épaules, cou…)
Stabilisation des articulations
Développement de la souplesse, de l’équilibre
Meilleure coordination
Meilleure posture
Meilleure résistance aux blessures

A-D-D-I-C-T-I-F !

Sportifs de haut niveau, scientifiques et psychologues font régulièrement état de ces bienfaits et s’accordent à dire que la slackline enseigne à « vivre dans le présent » et à se « reconnecter » avec les éléments.

Cliquez pour lire l’article de Psychologies Magazine sur la slackline :
PsychologiesMag

Les autres avantages non négligeables associés à l’activité sont sa facilité de mise en place, le côté « fédérateur et accessible à tous » ou encore son faible coût (moins de 50€ pour un kit de base).

Qu’attendez-vous pour faire le premier pas ?!

Romain vous donnera les conseils nécessaires pour une bonne pratique, sécuritaire et respectueuse de la nature.
Vous apprendrez à installer votre slackline dans les règles de l’art et disposerez des clés pour progresser rapidement, sans vous blesser et en toute confiance.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Slackline »

  1. Ping : Interview sur la slackline lors des Natural Games ! | Romain Billard

Les commentaires sont fermés.